Inaptitude médicale et reclassement : application dans le temps de la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016

 Dans A la une, Accident, maladie et maternité, Accidents du travail - Maladies professionnelles, Clément Couëdel, Juriste en droit social, Chargé d'enseignement en droit privé, Hygiène - Santé - Sécurité, Inaptitude du salarié, Rupture du contrat de travail, Ruptures du contrat de travail

L’obligation qui pèse sur l’employeur de rechercher un reclassement au salarié déclaré par le médecin du travail inapte à reprendre l’emploi qu’il occupait précédemment naît à la date de la déclaration d’inaptitude par le médecin du travail. Dès lors que l’inaptitude n’a pas été constatée en application de l’article L. 4624-4 du code du travail, dans sa rédaction issue de la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016, entrée en vigueur postérieurement à l’avis d’inaptitude, une cour d’appel décide à bon droit que les dispositions antérieures à l’entrée en vigueur de cette loi s’appliquent.

en lire plus

Articles récents
Contactez-nous

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons vous répondre dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour la recherche