Pensions alimentaires pour mineurs en garde alternée : renvoi d’une QPC sur la non-déductibilité

 Dans A la une





Les pensions alimentaires versées en cas de séparation ou de divorce au profit d’enfants mineurs sont déductibles du revenu global lorsque la charge exclusive ou principale est assumée par l’autre parent. Le contribuable ne peut opérer aucune déduction pour ses descendants mineurs lorsqu’ils sont pris en compte pour la détermination de son quotient familial (CGI art. 156, II-2° al. 2).

Les pensions alimentaires versées pour un enfant en résidence alternée dont la charge est partagée entre les parents en cas de séparation, de divorce, d’instance de séparation ou de divorce ne sont donc pas déductibles.

Le Conseil d’Etat transmet au Conseil constitutionnel la question de savoir si les dispositions en cause portent atteinte aux droits et libertés garantis par la Constitution, et notamment aux principes d’égalité devant la loi et les charges publiques lorsqu’elles s’appliquent aux parents d’enfants mineurs en résidence alternée.

Léa MENEGOZ

Pour en savoir plus sur la déductibilité des pensions alimentaires : voir Mémento Fiscal 2021 nos 1200 s.

Suivez les dernières actualités en matière fiscale et assurez la relance d’activité pour vos clients ou votre entreprise avec Navis Fiscal :

Vous êtes abonné ? Accédez à votre Navis Fiscal à distance.

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un accès au fonds documentaire Navis Fiscal pendant 10 jours.

CE QPC 9e-10e ch. 24-2-2021 n° 447219
Articles récents
Contactez-nous

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons vous répondre dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour la recherche