Coronavirus (Covid-19) : des précisions administratives sur l’exonération des aides versées aux entreprises

 Dans A la une





1. Par une mise à jour de la base Bofip du 30 décembre 2020, l’administration a publié ses commentaires sur les mesures d’exonération des aides versées aux entreprises particulièrement touchées par les conséquences économiques liées à la crise sanitaire.

En application de ces mesures sont exonérées d’impôt sur les bénéfices (et de cotisations ou contributions sociales) les aides versées par le fonds de solidarité (Loi 2020-473 du 25-4-2020 art. 1 : voir La Quotidienne du 30 avril 2020) ainsi que celles versées par le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants, la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales et la Caisse nationale des barreaux français (Loi 2020-1721 du 29-12-2020 art. 26).

2. Dans le cadre de ces commentaires, l'administration apporte notamment des précisions sur l'entrée en vigueur de la mesure d'exonération des aides versées par le fonds de solidarité. 

Aucune précision n'est en revanche apportée sur l'entrée en vigueur de la mesure d'exonération des aides versées par les caisses complémentaires des indépendants.

3. L’application de la neutralité fiscale des aides versées par le fonds de solidarité était subordonnée à une décision de la Commission européenne permettant de considérer cette mesure comme conforme au droit de l’Union européenne en matière d’aides d’Etat. Cette décision étant intervenue le 20 mai 2020, le décret 2020-765 du 23 juin 2020 a fixé l’entrée en vigueur de la présente mesure au 21 mai 2020 (voir La Quotidienne du 3 juillet 2020). L’administration précise en conséquence que l’exonération des aides versées par le fonds de solidarité s’applique aux exercices clos à compter du 21 mai 2020, sous réserve du respect de l’encadrement temporaire européen pour le soutien aux entreprises dans la cadre de la crise sanitaire.

Afin de ne pas pénaliser les entreprises qui ont clos leur exercice avant cette date, l’administration admet que les aides versées au titre de ces exercices soient également exonérées, sous réserve toutefois du respect de la réglementation européenne de minimis (BOI-BNC-BASE-20-20 n° 571).

Sophie KONCINA

Pour en savoir plus sur ces commentaires administratifs : voir FR 3/21

Suivez les dernières actualités en matière fiscale et assurez la relance d’activité pour vos clients ou votre entreprise avec Navis Fiscal :

Vous êtes abonné ? Accédez à votre Navis Fiscal à distance.

Pas encore abonné ? Nous vous offrons un accès au fonds documentaire Navis Fiscal pendant 10 jours.

BOI-BNC-BASE-20-20 no 571 du 30-12-2020
Articles récents
Contactez-nous

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons vous répondre dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour la recherche